The NFB is committed to respecting your privacy

We use cookies to ensure that our site works efficiently, as well as for advertising purposes.

If you do not wish to have your information used in this way, you can modify your browser settings before continuing your visit.

Learn more
Skip to content

Embed this code on your site

Video player width

by Reset
New release
None

Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle

Pag

2008 5 min
Coming
Leaving soon

Toute sa vie, Michel Pagliaro a rêvé d'écrire la chanson parfaite de trois minutes et quinze secondes. Le réalisateur Eric Tessier immortalise dans toute sa gloire déclinante l'auteur interprète bilingue de chansons telles que Rainshowers ou What the Hell I've Got.

Sorry this content is not available in your current location.
Your rental expires on
Buy
Not available
Campus
Pag
  • La magie du rêve
    Portrait de la cinéaste Alanis Obomsawin présenté à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.
  • Pag
    Pag
    Éric Tessier 2008 5 min
    Toute sa vie, Michel Pagliaro a rêvé d'écrire la chanson parfaite de trois minutes et quinze secondes. Le réalisateur Eric Tessier immortalise dans toute sa gloire déclinante l'auteur interprète bilingue de chansons telles que Rainshowers ou What the Hell I've Got.
  • Le véritable lieu
    Le célèbre aria de l’opéra Tosca de Puccini , Vissi d'arte, vissi d'amore (« j'ai vécu pour l'art, j'ai vécu pour l'amour) résume de façon appropriée la vie et l'œuvre du dramaturge John Murrell. Depuis l'âge de 13 ans, Murrell peuple sa vie de créatures issues de son imaginaire. « Grâce à l'opéra et à Shakespeare, dans des lieux tant naturels que surnaturels, j'ai échappé aux limites de mon esprit », dit-il. Né à Lubbock, au Texas, c'est curieusement à l'école secondaire, en Alberta, que John Murrell a commencé sa carrière de dramaturge. Depuis lors, la fantaisie et les heureux hasards marquent son œuvre. Laissant laisse libre cours à l'imagination de Murrell, l'animateur Cam Cristiansen fige le temps et l'espace dans une création visuelle à l'image des rêves poétiques de l'auteur. Bien que composées d'éléments fantastiques, les pièces de Murrell reposent sur une profonde appréciation de la réalité. L'histoire et le lieu jouent un rôle déterminant dans ses pièces où tous, de Sarah Bernhardt à Walt Whitman, font acte de présence. Mais derrière le spectacle, le masque et la pièce, un homme prend plaisir à créer un univers bien à lui.
  • Family Band
    Dans ce court métrage sur le groupe musical The Tragically Hip, le réalisateur David Battistella utilise la technique de l’écran divisé et des couleurs gravées à l’acide pour rendre l’essence du groupe iconique canadien. Après plusieurs décennies de vie sur la route, d’hôtels, de contrats et de studios d’enregistrement, les membres de ce groupe ont développé une camaraderie exemplaire. La marque de groupe rock sans détour les a fait connaître internationalement et leur assure également une place importante dans l’histoire de la musique canadienne.  Malgré tout, ce groupe demeure proche de leurs origines, une « gang de gars de Kingston Ontario » qui font de la musique ensemble pour s’amuser.

    Le film Family Band a été produit pour le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle en 2008.

  • Peggy Baker en quatre phrases
    « L’une des métaphores fondamentales de la danse est la transformation, tout simplement », explique Peggy Baker alors que son image se fond dans une rafale de dessins aux contours flous et de giclées d’encre. Conçu à la suite d’un entretien particulier avec la renommée danseuse et chorégraphe canadienne, Peggy Baker en quatre phrases mêle astucieusement animation et documentaire, recourant à diverses techniques pour rendre hommage à l’œuvre que nous lègue Peggy Baker.
  • Robert Lepage
    Portrait de Robert Lepage. Pour cet artiste, chaque production naît de l'envie d'explorer, de découvrir. Qu'il s'agisse d'un spectacle intime ou d'une nouvelle mise en scène de l'Anneau du Nibelung, œuvre épique de Wagner. Alliant technologie et rituel, magie et effets à la fine pointe, Lepage réinvente l'espace. Le cinéaste J. Peter Allen emprunte à ses médias de création préférés (de la scène et du grand écran) pour façonner une image subtilement mouvante du célèbre réalisateur, dramaturge, comédien et cinéaste. Ce film a été produit pour les Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle 2009.
  • Bryan Adams: l'essentiel
    Parmi les auteurs-compositeurs-interprètes du monde entier, Bryan Adams est de ceux dont la popularité ne se dément pas. Mais c’est dans son studio de Vancouver, entouré de sa collection de microphones et de guitares « vintage », qu’il se sent vraiment chez lui. Bryan Adams dit qu’il s’agit d’un « espace très analogique dans un monde très numérique ». Dans ce court métrage documentaire, il nous présente une version intimiste de sa chanson « One World, One Flame » et nous fait part de sa vision du spectacle centrée sur le public : « Je veux que ce soit amusant, que ce soit vrai. »
  • Lock
    Pour le chorégraphe Édouard Lock, le mouvement traduit nos intérêts et nos désirs. Ce court métrage documentaire nous montre le célèbre fondateur de La La La Human Steps travaillant avec des danseurs dans son espace studio. Au moyen d’angles de caméra étonnants et d’images tournées au ralenti, la cinéaste saisit ce style hautement énergique et percutant qui caractérise l’artiste Édouard Lock.
  • La sentinelle
    Au cours des quelque soixante ans qu’elle a consacrés au théâtre, la comédienne Françoise Faucher a incarné certains des plus grands rôles qu’offre la littérature française. Dans ce court métrage documentaire, elle se remémore les séquences qui l’ont menée au théâtre et, alors que nous revoyons des images de sa remarquable carrière de comédienne, elle affirme que le meilleur de nos aptitudes réside dans notre expression artistique.
  • Quand on fait don de soi-même
    Mohammed et Yulanda Faris sont des mécènes généreux et dévoués. Ce court métrage documentaire recrée l’esprit du Montréal des années 1950, les débuts de leur relation et leur passion pour la musique et la danse. « Si nous dansions tous davantage, nous serions plus heureux », estime Yulanda Faris.
  • L'imprésario
    Walter Homburger a contribué à faire connaître au monde Glenn Gould et une succession d’autres musiciens de premier plan. À l’aide de silhouettes et de marionnettes pour ombres chinoises, ce court documentaire capte l’esprit pétillant d’un grand imprésario, agent d’artiste et administrateur d’orchestre ayant consacré sa vie à l’avancement de la musique classique au Canada.
  • Buffy
    Buffy
    John Walker 2010 6 min
    Figure emblématique de la musique folk, Buffy Sainte-Marie s’est acquis une renommée internationale avec sa chanson militante « Universal Soldier ». Dans ce court métrage documentaire, elle livre ouvertement ses espoirs, son point de vue sur la création et sur l’écriture des chansons. Elle nous parle aussi de son rôle de militante autochtone. Toujours passionnée après cinquante ans de carrière, elle est résolument tournée vers l’avenir.
  • Yannick Nézet-Séguin: sans entracte
    Alliant le documentaire à l'animation, ce court métrage saisit son énergie et sa passion, tant au cours d'une prestation que dans la conversation. D'un naturel pourtant optimiste, Yannick Nézet-Séguin est porté vers la musique sombre et les thèmes de la mort et de la souffrance. Sur le plan du dévouement, de la sensibilité musicale et du charisme, la réputation du jeune chef d'orchestre n'est plus à faire.
  • William Shatner chante Ô Canada
    Court métrage avec William Shatner. Le célèbre comédien a de quoi microbloguer : le gouverneur général du Canada lui décerne un Prix de la réalisation artistique. Pour souligner cet honneur, il prend les commandes de notre patrimoine et nous offre une interprétation mémorable de l’hymne national du Canada. En artiste accompli – comédien, écrivain et vedette du disque – le capitaine Kirk vise de nouveaux espaces en jouant la comédie et en menant le patriotisme vers des contrées jamais atteintes jusqu’ici… et qui ne devraient plus jamais l’être!

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2011.
  • Source
    Court métrage documentaire sur Margie Gillis. Véritable incarnation de la danse moderne, la danseuse et chorégraphe s’avance dans la lumière, lève les bras et fait tournoyer son extraordinaire crinière autour d’elle. Celle dont la remarquable carrière s’étend sur 4 décennies est un modèle de compassion et de créativité qui excelle à inventer la beauté dans un monde où il en manque toujours. Des caméras ultra-rapides captent la joie subtile et sauvage de l’Isadora Duncan canadienne.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2011.
  • Le rêve d'un compositeur
    Court métrage documentaire sur Howard Shore. Du rock-n-roll à l’opéra, il se distingue comme étant l’un des compositeurs les plus accomplis et polyvalents du Canada. À la faveur de ses randonnées dans les bois avec ses chiens adorés, Howard Shore donne libre cours à son incessante créativité et puise dans la nature l’inspiration d’un concerto ou d’une musique de film. Qu’il s’emploie à composer un contrepoint tout en nuances ou une trame sonore de film qui lui vaudra un Oscar®, Howard Shore est résolument tourné vers une expression musicale d’une diversité remarquable.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2011.
  • Si on...?
    Court métrage documentaire sur Leslee Silverman du Manitoba Theatre for Young People.

    Debout au milieu de la scène, William, 10 ans, répète un formidable nouveau rôle : celui de Leslee Silverman, la force visionnaire derrière le seul théâtre professionnel du Canada anglais destiné au jeune public. Leslee Silverman l’observe, avec la sagesse et la bonne humeur qui la caractérisent. Puisant à même la riche tradition culturelle de Winnipeg, elle entraîne les jeunes dans l’aventure du théâtre, mue par la conviction que l’art appartient à tous.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2011.
  • Un héros hors du commun
    Ce court métrage documentaire rend hommage à un dramaturge et directeur de théâtre canadien. À 14 ans, alors qu'il travaille à la ferme de son oncle, Paul Thompson reçoit un billet pour le festival de Stratford. La suite appartient à l'histoire culturelle… 50 ans plus tard, on a peine à imaginer ce que serait le théâtre canadien sans le leadership inspiré de Paul Thompson. Du Theatre Passe Muraille à l'École nationale de théâtre, il a été le mentor de générations d'acteurs et d'auteurs dramatiques et a façonné une tradition théâtrale dynamique et typiquement canadienne.

    Ce film a été produit à l'occasion des Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle 2011.
  • Rated R for Nudity
    Court métrage documentaire réalisé par Denis Villeneuve, maître moderne du septième art. Le cinéaste rend ici hommage au pouvoir envoûtant des films en jetant un coup d’œil espiègle sur un univers subconscient habité par Bergman, Spielberg… et Bo Derek.

    Avec la réalisation de films comme Polytechnique et Incendies (sélectionné aux Oscars), Denis Villeneuve s’est taillé une place de choix parmi les jeunes réalisateurs les plus influents du monde.
  • Constellation
    Combinant la musique de Chopin et l’animation numérique, ce court métrage documentaire révèle avec finesse l’empreinte de la pianiste Janina Fialkowska sur l’univers de la musique classique, et sur bien d’autres. Des particules de lumière canalisent l’intensité de l’interprétation de la pianiste dans une chorégraphie d’une beauté éthérée.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • La musique n'est pas un luxe
    Les arts de la scène captent et dépeignent tout ce qui tient de l’humain. Généreuse et réfléchie, la philanthrope torontoise Earlaine Collins (qui se voit décerner le prix Ramon John Hnatyshyn 2012 pour le bénévolat dans les arts du spectacle) parle de son lien avec les artistes, de l’importance de donner et de tout ce qu’a signifié la musique pour elle et pour son mari, aujourd’hui décédé, dès les premiers jours de leur union. Le court métrage évoque élégamment la fébrilité, l’enthousiasme et la splendeur de l’expérience collective que font naître les arts et les espaces extraordinaires qui leur permettent de nous ravir.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • Héroïne imaginaire
    Ce court métrage documentaire marie les photos d’archives du centre-ville de St. John’s et des images évocatrices pour relater la remarquable histoire d’une fillette ayant été élevée dans la maison voisine de celle de sa famille véritable. Inspiré de la pièce solo de Mary Walsh, Dancing with Rage, ce film révèle toute l’essence des personnages uniques créés par la grande dame de la comédie de Terre-Neuve-et-Labrador.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • Résonance intérieure
    L’humilité et le rock se côtoient rarement. Pourtant, Rush (Geddy Lee, Neil Peart et Alex Lifeson), l’un des groupes rock les plus connus et les plus aimés de tous les temps, médite ici sur une carrière consacrée à la musique et soutenue par l’art, le dévouement ainsi que par un indéfectible engagement à repousser les limites, à s’améliorer sans cesse. Le court métrage entremêle la vision musicale du groupe et la quête du très jeune groupe rock ontarien Inner Volition aspirant à toucher cette flamme qu’est Rush.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • Deepa Mehta, de profil
    Court métrage documentaire sur la réalisatrice Deepa Mehta. La cinéaste se décrit comme un hybride culturel, et si la cinéaste puise sa passion et ses récits en Inde, c’est au Canada qu’elle trouve la liberté de choisir la façon dont elle réalisera ses films. Debout près d’une fenêtre, une femme en sari or et bordeaux observe la glaciale lumière bleutée d’un paysage enneigé de Toronto. L’image (tirée du film Le paradis sur terre) glisse à l’écran vers le profil de Deepa, alors qu’elle parle des allers et retours entre l’univers du Canada et celui de l’Inde.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • Mise en scène
    Rythmée par la musique, ce court métrage illustre la vie du metteur en scène, dramaturge et compositeur Des McAnuff, couronné de plusieurs prix Tony, Olivier et Dora. Faisant appel à la chanson The Wind and the Rain en guise de scénario, cette oeuvre nous présente Des en solitaire, puis culmine en une grande finale dans la plus pure tradition shakespearienne. L’approche stylistique salue ici une époque où l’ingéniosité créatrice suppléait aux maigres moyens matériels et joint le langage du cinéma à celui du théâtre pour créer une mise en scène surréelle.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012.
  • Les récits de Sarah
    Sur une chanson fantaisiste, ce court métrage d’animation fait le récit des histoires que raconte Sarah Polley. Faisant appel à l’animation de dessins au trait simple et humoristique, le film commente le désordre qui caractérise la vie et l’art.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2013.
  • Viola Léger, ensemble
    Dans ce court métrage documentaire, le réalisateur Rodolphe Caron illustre la longue carrière de Viola Léger, actrice canadienne devenue célèbre grâce au personnage de « La Sagouine ». Dans une entrevue de fond, ponctuée d’archives photos et vidéos, il met l’accent sur les passions de cette femme toujours prête à interpréter les rôles qu’on veut bien encore lui confier à l’âge vénérable de 82 ans. Elle continuera de jouer aussi longtemps qu’elle aura le souffle pour le faire… Sa mère ne disait-elle pas qu’il y a une Providence pour les innocents!

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2013.
  • Jean Pierre Desrosiers, un parcours exceptionnel
    Ce court métrage documentaire trace le parcours de Jean Pierre Desrosiers, récipiendaire du prix Ramon John-Hnatyshyn pour le bénévolat dans les arts du spectacle 2013. Jean Pierre Desrosiers est honoré pour sa générosité et son soutien indéfectible à diverses organisations des arts du spectacle, que ce soit des ensembles de musique, des compagnies de danse ou de théâtre… et même un cirque! Cet homme de carrière trace le lien entre le monde des affaires et celui de la culture.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2013.
  • Jean Pierre Lefebvre
    Ce court métrage rend hommage au cinéaste Jean Pierre Lefebvre grâce à un montage constitué d'extraits de ses films. Une brève incursion au cœur d'une œuvre ironique, critique, sceptique, intuitive, sensuelle, amoureuse et « politique » au sens le plus large. Une œuvre riche, foisonnante et méconnue, dont les images témoignent d'un regard existentiel et poétique d'une force et d'une acuité hors du commun.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2013.
  • Andrew Dawes : dynamique
    Les images poétiques de ce court métrage documentaire évoquent les jeunes années du distingué violoniste Andrew Dawes tandis qu’il se livre à une réflexion sur le caractère ineffable de la musique et sur la discipline qu’il a dû s’imposer pour devenir un musicien accompli.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2013.
  • Jean Giguère : la mesure d'un endroit
    Court métrage documentaire sur le travail de la bénévole Jean Giguère. Pendant les dizaines d’années où elle s’est investie dans le bénévolat, Jean a eu tout le loisir d’observer le pouvoir de transformation des arts dans notre société. Cette expérience a enrichi sa vie de façon inestimable. La mesure d’un endroit propose un tableau grandement stylisé de la communauté des arts au sein de laquelle évolue Jean et célèbre son style distinctif de bénévolat empreint d’humour, de compassion et de la volonté d’améliorer le monde où nous vivons.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Jouer
    Dans ce court métrage, l’acteur, réalisateur et directeur artistique Albert Schultz, s’entretient de collaboration, de liberté artistique et de la capacité de « jouer » un rôle avec certains de ses associés de la compagnie théâtrale acclamée Soulpepper.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Anik Bissonnette : le don de la danse
    Portrait de la ballerine Anik Bissonnette. Dans la foulée des grandes bâtisseuses, Anik Bissonnette tient la barre de l’École supérieure de ballet du Québec et prépare l’avenir. Après nous avoir éblouis pendant des décennies avec son immense talent de ballerine, elle nous touche à présent avec une nouvelle gestuelle. En écho à ses maîtres, elle transmet à son tour les secrets du mouvement et les bases rigoureuses de son art. Les pas et les gestes des jeunes qu’elle inspire nous offrent le plus beau de tous les ballets, la transmission du savoir.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Janine Sutto : 70 ans de passion
    Ce court métrage documentaire fait le portrait de Janine Sutto, grande dame du théâtre québécois. Depuis plus de 70 ans, la comédienne incarne l'extraordinaire passion de son métier, celui de jouer la vie. Femme d'une grande vitalité, frêle, impeccable, elle a le regard de qui a accompli son rêve.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Blue Rodeo sur la route
    Court métrage documentaire rendant hommage à Blue Rodeo. Ce groupe de musique canadien sillonne les autoroutes et les routes de campagne du Canada depuis près de 30 ans. Fidèle à son credo, le groupe a fait voyager sa musique partout au pays, gagnant ainsi des fans passionnés et enthousiastes par milliers. Pendant les concerts, les expressions sur les visages des amateurs sont éloquentes : la musique de Blue Rodeo leur fait revivre des moments de leur vie à jamais gravés dans leur cœur. Blue Rodeo sur la route suit ce groupe emblématique dans la dernière étape de sa tournée 2014 et revisite ses débuts par l’entremise de métrage trouvé.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Ballades... non pas balles : Tom Jackson
    Entremêlant des séquences de Tom qui interprète Huron Carol, des images de sans-abris et du métrage d'archives stylisé, ce court métrage documentaire raconte comment Tom en est venu à se servir de son talent de chanteur pour financer à hauteur de millions de dollars la lutte contre la pauvreté et l'itinérance. Porté par une riche trame musicale et le commentaire de Tom, le film met l'accent sur l'importance d'exploiter ses aptitudes pour donner en retour à la collectivité.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Louise Lecavalier : Parole du corps
    Court métrage documentaire sur la danseuse et chorégraphe Louise Lecavalier. Dans son studio de répétitions, lieu de tous les possibles, Louise Lecavalier danse. Avec des pas chercheurs, elle traverse un espace balisé par son passé. Elle avance, encadrée par les traces de ses célèbres performances, dont chacune témoigne d’une facette de son immense talent. Écoutez sa voix, la parole du corps, admirez le parcours d’une artiste qui ne s’assoit jamais, propulsée vers l’avant, depuis 30 ans, toujours en mouvement.

    Ce film a été réalisé à l’occasion de la remise des Prix des Gouverneur général pour les arts du spectacle 2014.
  • Diana Leblanc
    Tout en suivant la grande dame du théâtre Diana LeBlanc dans la préparation d’un personnage (The Dybbuk – production du Soulpepper Theatre) et, simultanément, dans le travail qu’elle amorce en vue de la réalisation d’un opéra (Madama Butterfly), nous amalgamons les plans d’archives et les photographies de Diana Leblanc à ses réflexions intimes sur les passions, les défis et les leçons qui sont au centre de sa vie. Le film est ponctué par une animation présentant Diana alors qu’elle était une jeune ballerine.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • Cinq histoires
    « Les oiseaux chantent, les abeilles voltigent, nous racontons des histoires. » Dans cet habile court métrage, le célèbre acteur et metteur en scène R.H. Thomson s’amuse à déconstruire le récit et expose les cinq grands types d’histoires qui résument notre compréhension du monde.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • Les exploits radicaux de Walter Boudreau
    Ce court métrage microépique se veut un hommage inspiré au visionnaire et au compositeur d’avant-garde qu’est Walter Boudreau : sa vie, son œuvre, ses bêtises et sa curiosité artistique sans bornes. À mi-chemin entre le documentaire biographique et la folle hallucination abstraite, le film brosse un portrait de Walter Boudreau en tant qu’explorateur radical luttant contre la masse inerte du cosmos, s’aventurant sur les voies inédites de la liberté artistique et repoussant avec audace les frontières de notre univers musical familier.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • Michael M. Koerner
    Parallèlement à une gigantesque carrière dans les secteurs de l’énergie et des finances, Michael Koerner accomplit un travail philanthropique d’une envergure proche de la démesure. Sur le plan personnel, ses passions de toujours demeurent, aussi constantes et lumineuses que l’étoile du Nord. Mu par la générosité et par une curiosité sans borne, Michael Koerner semble héroïquement résolu à fuir les feux de la rampe.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • Émerger
    Ce court film explore les passions de la célèbre musicienne et auteure-compositrice Sarah McLachlan. Avec ses mots et ses dessins, elle nous parle de son univers de création foisonnant, de la fondation du festival itinérant révolutionnaire Lilith Fair et de l’œuvre philanthropique que constitue la Sarah McLachlan School of Music.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • 让-马克·瓦雷 (Jean-Marc Vallée)
    Un commerçant chinois, vendeur de VHS, de DVD et d’affiches de cinéma ne vend plus que les films d’un seul cinéaste - Jean-Marc Vallée. Pour ce grand connaisseur du 7e art, inconditionnel du cinéma d’auteur, Jean-Marc Vallée est le cinéaste à découvrir. Un portrait affectueux, teinté d'humour, signé Annie St-Pierre.

    Ce film est produit par l’ONF, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2015.
  • Audacieux
    Michael Bublé révèle la source de son audace artistique dans ce captivant court métrage. À cinq ans, il sait déjà qu’il est promis à un avenir dans la musique. Tandis que d’autres font de la pop, Bublé charme les auditoires avec des classiques qu’il interprète à sa manière et devient un artiste indépendant en avance sur son temps. Appuyé par une famille aimante qui a toujours cru en lui, Bublé demeure un rebelle. Cet inimitable artiste canadien adulé partout dans le monde a vendu 50 millions d’albums et continue d’étonner
  • Ben Heppner : à travers la musique
    Ce court métrage documentaire nous donne un aperçu des prouesses vocales du célèbre ténor Ben Heppner, l’un des grands ambassadeurs musicaux du Canada. Révélant son lien intime au pouvoir de la prestation, le film joue sur l’intensité et les couches sonores, et revient sur les salles et les espaces sonores que la voix du ténor a habités au cours de sa remarquable carrière — des églises de campagne jusqu’aux plus importants opéras du monde.
  • Souffles
    « Le Grand Nord est le lieu où je me sens parfaitement moi-même. » Dans ce court métrage documentaire évocateur, l’Inuk Susan Aglukark, auteure-compositrice-interprète et humanitaire, entremêle des histoires d’artiste, de famille et d’appartenance en explorant les changements culturels complexes qui se sont produits dans la vie inuk depuis une cinquantaine d’années. Braquant sa lentille sur les turbulences causées par la transition coloniale, la réalisatrice Nyla Innuksuk examine les forces qui ont modulé la voix de la chanteuse et comment cette voix se traduit maintenant dans la nouvelle génération d’artistes inuit.
  • Conseil de danseur
    Ce court métrage documentaire rend hommage à John D McKellar. Bénévole, généreux donateur et conseiller juridique pro bono depuis plus de 50 ans, McKellar a aidé des dizaines d’artistes de la scène et d’organisations artistiques. Ayant maintenant dépassé le cap des 80 ans, il a personnellement facilité et constaté l’enrichissement de la société par les arts. Ce court métrage dresse le portrait de M. McKellar tandis qu’il joue un rôle créatif plus actif à titre de producteur d’une comédie musicale originale à grand déploiement. Le spectateur découvre non seulement un homme qui se voue inlassablement aux arts, mais qui est aussi capable d’exécuter un numéro de claquettes d’un pied agile!

  • Robert Lantos : un métarécit abrégé
    Ce court métrage documentaire rend hommage au producteur Robert Lantos. Dans cette célébration de sa carrière, souvenirs, rêves et histoires s’entrechoquent dans un collage ponctué d’imagination. Des scènes tirées de films-phares de Lantos nous sont resservies avec espièglerie pour souligner des moments clés qui ont poussé l’homme à devenir producteur.
  • Suzanne Lebeau
    Ce court métrage documentaire rend hommage à la femme de théâtre Suzanne Lebeau. Sur une scène, dans le décor de l'une de ses nombreuses pièces, deux comédiennes lui rendent hommage. Isabelle Miquelon, qui a porté ses mots sur scène dans Le bruit des os qui craquent, et une jeune actrice nous racontent cette passion de dire les vraies choses aux enfants qui anime Suzanne Lebeau depuis toujours.
  • Bill Loewen : nuit musicale sur la prairie
    « Les idées et les inventions sont des choses étranges. » Le soutien indéfectible apporté aux arts par William H. Loewen a donné naissance à un éventail d’œuvres imaginatives au Manitoba et dans l’ensemble du pays. Épaulé par une équipe de création entièrement manitobaine, le réalisateur Mike Maryniuk inscrit le documentaire dans une animation expérimentale et une trame musicale unique pour comprendre ce que signifient nourrir la créativité et la voir grandir.
  • L'urgence de dire
    Dans ce court portrait, la metteuse en scène et directrice artistique Brigitte Haentjens nous parle de ce qui l’inspire dans son travail de création théâtrale. Ses choix répondent à une nécessité obscure et profonde de fouiller un texte et d’en faire jaillir la lumière. Reconnue pour une prise de parole forte et des propositions artistiques non conventionnelles, Haentjens laisse une empreinte indélébile.
  • Michael J. Fox
    Le réalisateur John Bolton explore la passion qu’a éprouvée Michael J. Fox pour son art tout au long de son illustre carrière. Dans une entrevue franche et sympathique, l’acteur parle de ses personnages préférés et du processus qui consiste à leur donner vie, révélant au passage ce qui le nourrit en tant qu’interprète, auteur et icône de la culture populaire.
  • Pour l'amour du combat : Jean Beaudin
    Jean Beaudin se confie sur sa vie et sa passion pour le cinéma alors qu’il combat un adversaire invisible sur un ring de boxe. Dans un coin, Marcel Sabourin, fidèle ami et acteur important de sa filmographie, lui prodigue des conseils et nous rappelle les grands moments de sa carrière.
  • Salutations : Te'skennongweronne -  Yves Sioui Durand
    Dans un espace hors du temps, le dramaturge autochtone Yves Sioui Durand rencontre les masques créés pour ses pièces de théâtre depuis plus de trente ans. Ces visages, habités par l’esprit des anciens, imprègnent les interprètes qui tour à tour font revivre la mémoire des premiers peuples des Amériques.
  • Qui est le vrai Martin Short?
    C’est une légende, un génie de l’humour et un trésor national… mais qui est le vrai Martin Short ? Ce film puise directement à la source pour tenter de comprendre qui est la personne qui se cache derrière le personnage. Il explore comment Short a trouvé l’inspiration pour certains de ses rôles favoris et dévoile la profondeur de son talent pour l’observation, l’assimilation et la création de personnages singuliers.
  • Court métrage sur Tegan et Sara
    Cette animation pleine d’entrain d’Ann Marie Fleming s’attache à la carrière musicale des jumelles identiques originaires de Calgary, Tegan et Sara Quin. Alors que leur remarquable parcours des vingt dernières années témoigne généralement de leur conscience identitaire en tant qu’artistes, personnes, sœurs, queer et militantes de la communauté LGBTQ, leur progression musicale reflète et renforce le message d’inclusion qu’elles véhiculent.
  • Andrew! Alexander!
    Dans ce court métrage, Andrew Alexander effectue un voyage dans le temps et renoue avec ses racines. Redevenu chauffeur de taxi, il conduit des anciens de Second City alors qu’ils évoquent sa carrière, du créateur de l’émission primée SCTV et fondateur d’un empire international de la comédie.
  • Florence
    Ce cadavre exquis rassemble certains des plus grands noms de la danse contemporaine québécoise : Simon Ampleman, Daina Ashbee, Marie Claire Forté, Margie Gillis, Benoît Lachambre et Andrew Tay, qui, inspirés par l’énergie de la lauréate, improvisent la vitalité rayonnante et la vie passionnante de Florence Junca Adenot. De manière poétique, les artistes retranscrivent sa force de vivre.

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2018.
  • Geneviève Bujold : art = vie
    Geneviève Bujold : art = vie est un portrait d’une de nos plus grandes actrices, inspiré par l’esthétique de son ami Michel Brault. Évoquant le style du cinéaste basé sur l’improvisation et l’observation, le film laisse jouer la comédienne, dans l’intimité et l’intériorité, tout en proposant un traitement stylisé en noir et blanc.
  • Ginette Laurin : au centre de la pièce
    Assise au centre d’une pièce carrée, la chorégraphe Ginette Laurin revient sur certains éléments clés de sa démarche artistique. Ce qui ressemble d’abord à une simple entrevue filmée prend une tout autre tournure lorsqu’un jeune danseur entreprend d’explorer cette même pièce en repoussant toute logique gravitationnelle. O Vertigo!

    Produit par l’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre National des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur Général pour les arts et spectacles, à l'occasion de la remise des Prix du Gouverneur Général pour les Arts du spectacle 2018.
  • Solo : un portrait d'Angela Hewitt
    Saluée comme l’une des plus grandes pianistes et interprètes de Bach, Angela Hewitt se produit en récital et avec des orchestres prestigieux d’Europe, d’Amérique et d’Asie. Ce court métrage nous donne un aperçu de sa démarche de création alors qu’elle joue une fugue de Bach et transforme l’œuvre mathématique du célèbre compositeur en une expérience musicale quasi spirituelle.
  • Les fantômes de Murray McLauchlan
    Murray McLauchlan est catégorique : sa guitare d’occasion usée demeure hantée par tous les musiciens qui l’ont utilisée avant lui au fil des ans. Mais les chansons de Murray sont elles aussi hantées par la somme des expériences et des musiques qui ont rempli sa vie. Toujours curieux et généreux, il partage sa musique et ses récits avec nous et avec les esprits qui habitent toujours le légendaire studio où il enregistre, au marché Kensington de Toronto.  
  • E. Noël Spinelli : Partager la magie de la musique
    Fils d’un humble immigrant italien, E. Noël Spinelli a consacré la majeure partie de sa vie à rendre la musique accessible à la communauté ouvrière de Lachine, au Québec. Témoignage émouvant de l’amour profond que M. Spinelli voue à l’opéra et à Puccini, ce court métrage nous fait découvrir ce que la musique lui a apporté et ce qui le motive à nous faire partager sa magie.
  • Le piano de Louise
    Un piano se comporte de façon étrange lors d’un concert donné par la pianiste Louise Bessette dans un vieux manoir.
  • Mavis Staines : Partager la danse
    Lorsque Mavis Staines prend la barre de l’École nationale de ballet en 1989, l’enseignement du ballet a grand besoin d’évoluer. Favorisant une approche qui honore la tradition mais remet en cause les pratiques désuètes, Mavis Staines enclenche un changement de paradigme qui transformera la formation en ballet, au Canada et dans le reste du monde.
  • Lorraine Pintal : Pour que la lumière ne meure jamais
    Réalisé par Ariane Louis-Seize, ce film hommage se veut un cadeau à la directrice du Théâtre du Nouveau-Monde, Lorraine Pintal. Rassemblant quelques-uns des personnages et interprètes les plus marquants de sa carrière, cette succession de tableaux surréalistes issus de différents univers théâtraux nous font découvrir la femme de théâtre exceptionnelle, la metteur en scène et l’amie que représente pour eux cette sentinelle du théâtre québécois.
  • Rick Mercer : Figurines de héros
    Une mère et son fils cherchent sans succès les plus récentes figurines Spider-Man et Transformers dans un magasin de jouets «responsable» où l’excentrique commerçant se flatte de vendre exclusivement des jouets Rick Mercer censés inspirer la prochaine génération de jeunes Canadiens et Canadiennes.
  • Sandra Oh, source d'inspiration
    S’inspirant des paroles et des actions de Sandra Oh, la réalisatrice Karen Lam se livre à une expérience sur le concept de la représentation dans les arts du spectacle.
  • La vie après la vie de Colm Feore
    Après avoir atteint le sommet avec un Prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations, il faut redescendre sur terre… jusque dans les entrailles de l’agence de placement La vie après la vie, qui aide les lauréats et lauréates à se trouver de nouveaux engagements.
  • Crystal Pite : Au-delà des mots
    Alliant la poésie à l’autoréflexion, la chorégraphe Crystal Pite façonne la langue dans laquelle s’exprime l’art non verbal de la danse. Aux visions fugitives d’une répétition de son œuvre saluée Revisor s’entremêlent des images de formes naturelles ou industrielles, reflets des états de tension et de connexion qui habitent le corps humain.
  • Fernand Dansereau : En une seule vie
    Fernand Dansereau est l’un des cinéastes québécois les plus prolifiques. Depuis 1955, il produit, réalise et scénarise plus d’une soixantaine de documentaires, fictions et téléromans. Dans ce parcours, il contribue à de nouvelles pratiques cinématographiques telles que le « cinéma de relation » et le cinéma direct. Il n’a cessé de marcher dans les chemins de la création, gouverné par une bienveillance envers les siens, donnant voix aux invisibilisé.es et cherchant l’âme québécoise. Dans ce court métrage sur ce long parcours, nous entrevoyons un peu la sienne, son âme.
  • Linda Rabin : Tout est mouvement
    Pour Linda Rabin, tout est mouvement. C’est le principe qui a guidé cette pionnière de la danse moderne au Québec, qui a été tour à tour danseuse, enseignante, chorégraphe, spécialiste de l’éducation somatique et cofondatrice, avec Candace Loubert, de l’École de danse contemporaine de Montréal, en 1981. Selon Linda, les gestes des danseurs ne sont pas que des mouvements techniquement bien exécutés, mais l’expression même de la vie. La spiritualité, l’ouverture au monde et la fluidité des êtres sont évoquées ici avec subtilité.
  • Michelle Smith : La culture au cœur
    Franco-manitobaine passionnée des arts et de la culture, Michelle Smith met ses talents et son entregent au service des organisations artistiques francophones de sa province, pour que sa langue et sa communauté perdurent et s’épanouissent.
  • Rita Shelton Deverell : Reine des abeilles
    Rendant hommage à un legs extraordinaire et au cri de ralliement d’une nouvelle génération, le film de la réalisatrice Sara Elgamal met ici en lumière le travail remarquable de la télédiffuseure, comédienne et intellectuelle Rita Shelton Deverell (Ph.D.). Avec des images saisissantes et des plans d’archives judicieusement utilisés, Reine des abeilles nous présente un monologue extrait de la pièce solo de Rita Shelton Deverell Smoked Glass Ceiling, et ouvre grand la porte au changement.
  • Tomson Highway: kipimâtisinaw tapâhpeyahk
    Une incursion dans l’intimité de l’auteur, musicien, dramaturge et conteur cri Tomson Highway, lauréat du Prix de la réalisation artistique 2022 des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. Avec sa cordialité et son humour typiquement cri, Tomson nous invite chez lui, à Gatineau, au Québec, où il nous parle de ses parents, de notre raison de vivre et de la musique, une langue en soi.
  • k.d. lang : entre chansons et silence
    k.d. lang parle de sa préférence pour le silence et l’écoute plutôt que pour le bruit, en tant que lauréate d’un PGGAS 2023 de la réalisation artistique. Musicienne, activiste 2ELGBTQI+, fille et icône, k.d. transcende les catégories. Elle se penche ici sur l’essence et la signification de l’expression musicale, examinant son impact émotionnel sur l’interprète et le public.
  • Rosemarie Landry : l’art lyrique en partage
    L’art lyrique en partage nous dévoile le talent singulier de la soprano Rosemarie Landry, C.M. Son amour pour le chant et la langue française lui a permis non seulement de voyager à travers le monde, mais également de partager sa passion avec les nouvelles générations montantes aux quatre coins du globe.
  • John Kim Bell : né pour inspirer

    Dans ce portrait original de John Kim Bell, ce dernier revient sur ses années de formation, qui l’ont mené à Broadway et influencé dans sa décision de devenir le premier Autochtone d’Amérique du Nord à diriger un orchestre classique. Après avoir passé sa vie à donner une voix aux peuples autochtones par le biais des arts, il revient sur son travail de pionnier, qui inclut la mise sur pied de la Fondation nationale des réalisations autochtones, connue aujourd’hui sous le nom d’Indspire.

  • Michel Marc Bouchard : prise de parole
    Une porte s’ouvre sur l’univers de Michel Marc Bouchard. C’est l’occasion de découvrir l’homme derrière les mots. Il nous parle de sa jeunesse et s’exprime avec sincérité sur les motivations qui l’ont poussé à prendre la parole pour partager ses préoccupations, lesquelles font écho ici comme ailleurs dans le monde.
  • La méthode Kudelka
    Après avoir consacré sa vie au ballet — et avoir reçu des honneurs tels que le titre d’officier de l’Ordre du Canada, une intronisation au Dance Hall of Fame et, aujourd’hui, le Prix de la réalisation artistique —, le danseur, chorégraphe et boulanger professionnel James Kudelka se pose des questions existentielles. Il réfléchit à sa relation avec le ballet en tant qu’art subversif et façon de voir la vie, examinant sa pratique artistique à mesure qu’elle évolue dans le temps et dans la forme.
  • Wes « Maestro » Williams  : Wes à l'est - vers l'avant
    « N’écrivez pas d’albums, écrivez l’histoire. » Véritable pionnier, Williams fut le premier rappeur canadien à connaître un succès populaire. Dans le court portrait Wes à l’est- vers l’avant, il nous fait découvrir sa carrière d’artiste, d’acteur, d’auteur et de conférencier motivateur, carrière qu’il a propulsée sans relâche vers l’avenir, afin de faire tomber les barrières pour la prochaine génération.
  • Diane Juster : Fondation d’une chanson
    Fondation d’une chanson explore la relation profonde entre la légendaire autrice-compositrice-interprète et l’art de la mélodie, de la parole et de l’émotion. Dans cet hommage intimiste, celle qui a dédié sa vie à encourager et protéger les artistes canadiens revient sur l’héritage d’amour que lui ont légué ses parents et qu’elle transmet, à son tour, à une toute nouvelle génération d’artistes.
  • Mélanie Demers : Frictions artistiques
    Échappant farouchement à toute catégorisation, Frictions artistiques pénètre dans l’univers de l’illustre danseuse et chorégraphe Mélanie Demers. Au cours de sa carrière aussi polyvalente que multidimensionnelle, Demers a réinventé le langage de la danse avec sa troupe MAYDAY. Tirant son inspiration de l’approche créative de Demers, reconnue pour ses œuvres hautement imaginatives, ce portrait cinématographique invite l’auditoire à un somptueux banquet en compagnie de danseurs, de danseuses et d’artistes contemporains dynamiques.
  • Jenny Belzberg : L'art est au coeur de chez-nous
    « C’est en faisant partie des communautés qu’on les comprend. » Transportant l’auditoire jusqu’au célèbre Banff Centre for Arts and Creativity, pour lui faire découvrir les œuvres musicales et artistiques de certains des talents créatifs les plus excitants au pays, L’art est au cœur de chez-nous rend hommage à la Calgarienne Jenny Balzberg, à son dévouement et au pouvoir de la communauté et de la créativité dans la vie des gens.
  • Measha Brueggergosman-Lee : Une nouvelle chanson
    Prolifique et inspirante, la chanteuse Measha Brueggergosman-Lee a donné des concerts sur tous les continents, y compris sur certaines des plus grandes scènes du monde. Dans Une nouvelle chanson, un portrait intime et personnel de cette soprano de renom, la toute première lauréate noire du prestigieux Prix de la réalisation artistique (musique classique), décerné par le Gouverneur général du Canada, nous ouvre la porte de sa maison.
  • Andrea Martin : Neuf vies... et encore plus !
    C’est à l’infatigable Andrea Martin, véritable icône, que l’on doit certaines des prestations humoristiques les plus mémorables, autant sur scène qu’à l’écran. De la légendaire série Godspell aux personnages qui ont fait connaître SCTV, en passant par ses rôles plus récents, où elle continue de déboulonner les stéréotypes de façon hilarante, Neuf vies… et encore plus! rend hommage à sa carrière incandescente marquée par la réinvention.
  • La passion et les marionettes de Ronnie Burkett
    Avec ses réinventions imaginatives et provocantes, le marionnettiste, conteur et pionnier Ronnie Burkett enchante les foules depuis des décennies. Dans La passion et les marionnette de Ronnie Burkett, l’artiste nous invite à découvrir son studio et son processus créatif, revisitant avec vulnérabilité et générosité sa longue carrière, au cours de laquelle il a repoussé les limites tout en s’accordant l’espace d’être entièrement lui-même.

Suggestions

Details

Portraits de légendes canadiennes des arts du spectacle.

Enjoy the NFB experience on your favourite device.