Si le temps le permet

Si le temps le permet


                                    Si le temps le permet
| 27 min
Your rental expires on Own the film now
YOU ALREADY OWN THIS FILM. Download it from your purchase library.

Documentaire personnel de l'artiste Élisapie Isaac. En pleine immensité boréale, au bord de la mer Arctique, un village : Kangirsujuaq, au Nunavik. Ici, traditions et modernité se croisent quotidiennement. Les rires des enfants habitent joyeusement les rues, les jeunes carburent à la culture « du Sud », alors que les vieux tentent encore de se faire à leur étrange sédentarité. Dans cette toundra à couper le souffle, la jeune cinéaste originaire de Salluit, maintenant installée à Montréal, décide de plonger au cœur de ses origines.

Ce film fait partie du projet Unikkausivut. Procurez-vous le coffret DVD Unikkausivut : Transmettre nos histoires.

Pedagogical evaluations and study guides are only available to CAMPUS subscribers.

CAMPUS

Features designed specifically for teachers Learn more

Already subscribed? Connectez-vous

Embed this code on your site

Video player width

by (( height )) Reset
Credits
  • participation
    Naalak Nappaaluk
    Danny Alaku
    Timothy Etidloie
    Bobby Qamugaaluk
    Jimmy Kadjulik
  • direction
    Elisapie Isaac
  • research
    Elisapie Isaac
  • *
    Elisapie Isaac
  • picture
    Alex Margineanu
  • sound
    Yann Cleary
    Stéphane Barsalou
  • editing
    Marie-Christine Sarda
  • sound editing
    Martin Allard
    Marie-Ève Livernoche
  • *
    Sophie Bissonnette
  • narration text
    Manon Barbeau
    Elisapie Isaac
  • narration
    Elisapie Isaac
  • sound effects creation
    Lise Wedlock
  • original music
    Alain Auger
  • sound mixer
    Shelley Craig
  • *
    Nicole Lamothe
    Yves Bisaillon

  • Watch your films later, offline,
    on your phone or tablet.
  • Have a question or need help?
    Click here to contact us!
  • carlophile

    Le changement fait partie de la vie; pour l'adoucir, on dit croissance, évolution. Des aînés du Nunavik, du point de vue de leurs traditions, croient que changer peut avoir l'air de périr, peut comporter le risque de se perdre. Elisaphie montre bien que, dans le changement, seul l'enracinement peut permettre au temps de produire le fruit doré de la fierté qui ne peut venir que de soi-même, de son identité. Bon succès à cette cinéaste et chanteuse originale.

    carlophile, 2 May 2010