Drux Flux (3D)

Entre figuration et abstraction, Drux Flux illustre l'écrasement de l'homme moderne par le rouleau compresseur de la performance. S'inspirant de L'homme unidimensionnel du philosophe Herbert Marcuse, le cinéaste déconstruit les paysages industriels et met en cause la suprématie de la technique au dépend de l'humanité. Film sans paroles.

Pas de lunettes Color Code 3D à la maison? Pas de problème. Commandez les vôtres en cliquant ici, ou en téléphonant au 1-800-267-7710.

Pedagogical evaluations and study guides are only available to CAMPUS subscribers.

CAMPUS

Features designed specifically for teachers

Learn more   Already subscribed? Sign in.

Comments

  • mrouilla51@gmail.com

    “Bonjour, je viens de recevoir mes lunettes 3D, merci ! Par contre je dois dire que l'expérience 3D avec ce film est horrible. Quoique quelques scènes sont réussies, le reste est vraiment moche et défilent beaucoup trop rapidement. Il y a beaucoup de déchirement d'images. Vraiment très mauvais. Faudrait parfaire votre technologie. merci !” — mrouilla51@gmail.com, 19 Feb 2010

  • Manche de Pelle

    “Vraiment excellent merci ! (Allez vous chercher les lunettes !) On attends maintenant d'autres contenu 3d avec impatience. Il n'y avait pas un film de Norman McLaren en 3d?” — Manche de Pelle, 12 Feb 2010

Discuss this film Please sign in to add your comment
Not a member ? Click here

Film Credits

director
Theodore Ushev
music
Alexander Mossolov
sound design
Olivier Calvert
re-recording
Jean Paul Vialard
Shelley Craig
producer
Marc Bertrand

Find Similar Films