Hubert Reeves : conteur d'étoiles

Hubert Reeves : conteur d'étoiles

  • ?

Portrait documentaire d'Hubert Reeves, humaniste et écologiste engagé. Son combat : laisser aux générations futures une planète habitable. Les heures sont comptées, croit-il. Il nous rappelle les découvertes scientifiques qui font de nous les «enfants du cosmos» et, à ce titre, nous rendent responsables de la survie d'une terre promise, laquelle menace de devenir notre enfer...

Le passage au XXIe siècle amène plusieurs cinéastes à se questionner sur le sens et l’origine de la vie. Qui sommes-nous? D’où venons-nous? Quelle est notre place dans l’univers? Y a-t-il un principe fondamental, organisateur? Le monde dans lequel nous vivons est-il le fruit du hasard? Toutes ces questions fascinent depuis toujours Hubert Reeves. Dans ce film, le célèbre astrophysicien nous parle de son enfance, ses études, ses professeurs, ses collègues, et bien sûr d’astrophysique. Mais il aborde aussi, avec beaucoup de clarté, de franchise et d’humilité, des questions plus difficiles, comme les limites de la science, la bombe atomique et la préservation de l’environnement.

Marc St-Pierre
From the playlist: Documentaires marquants des années 2000

Pedagogical evaluations and study guides are only available to CAMPUS subscribers.

CAMPUS

Features designed specifically for teachers. Learn more

Already subscribed? Sign in

Embed this code on your site

Video player width

by (( height )) Reset
Credits
  • participant
    Guy Raimbault
    André Devert
    Jacques Véry
    Frédéric Lenoir
    Norma David
    Richard Lalumière
    Christiane Hudon
  • research
    Iolande Cadrin-Rossignol
  • None
    Iolande Cadrin-Rossignol
    Manuel Lavalette
    Antonio Mari
    Geoffrey Mitchell
    Élise Labbé
    André Gladu
  • direction
    Iolande Cadrin-Rossignol
  • assistant to the director
    Doris Lapierre
  • editing
    Sophie Leblond
  • picture
    Philippe Lavalette
  • sound
    Diane Carrière
    Hubert Macé de Gastines
  • sound editing
    André Chaput
  • film research
    Catherine Beaudoin
  • location photographer
    Philippe Lavalette
  • narration
    Iolande Cadrin-Rossignol
  • original music
    Yves Beaupré
  • sound mixer
    Serge Boivin
  • sound effects creation
    Stéphane Cadotte
  • post-sync effects recording
    Geoffrey Mitchell
  • online editing
    Denis Pilon
    Sylvain Desbiens
  • titles
    Gaspard Gaudreau
  • technical coordination
    Richard Cliche
    France Couture
  • administration
    Colette Brodeur
    Johanne Dubuc
  • administrative team
    Patrice Filion
    Florence François
    Dany Delpy
    Lise Fortin Roy
    Lise Lévesque
  • delegate producer
    Christian Medawar
    Christiane Germain

  • Jocelyn Beaudry

    Hubert Reeves, un grand humaniste s'étant intéressé à tous nos fantômes ayant pu nous hanter concernant la faune et la flore en péril dû au réchauffement climatique. Aussi et entre autres à nos ressources limitées pouvant s'épuiser, toutes catégories confondues, etc. Nous pourrions cependant penser que nous ne serions pas agissant par rapport à ces problématiques alors que, plutôt, ce serait le cas pour certains d'entre nous tout en étant le moindrement informé. Pour nos gouvernements, le devraient-ils encore? Oui et pourquoi pas nous pourrions nous dire. Pour la notion de hasard, nous pourrions croire qu'il n'existerait pas dû ou non à la causalité reliée à ces problématiques. À partir de là, non par hasard mais judicieusement autant que possible, ce serait bel et bien des moyens ou outils que nous utiliserions par ce que pas libres (angoissés) de ne pas les utiliser. Est-ce que ce Dieu ne joue pas aux dés d'Einstein par conséquent ne pourrait pas être justement parce que cette liberté en tout et pour tout n'existerait pas vraiment fondamentalement et que nous pourrions tous au fond agir mais toujours après coup (ce que nous ne comprendrions pas assez)? Pour lesdites sweet technology, nous pourrions croire que, encore là, il y aurait cette curiosité (non libre) d'essayer de savoir quelque chose parce que cette dernière aurait été titillée. Pour ce qui pourrait en découler cependant, que ce soit lié à la recherche fondamentale ou non comme à nos réflexes, instincts ou apprentissages, dire qu'ils relèveraient forcément de la folie, ne pourrions-nous pas croire que ce pourrait être incertain? Est-ce que Heisenberg avec son principe d'incertitude ayant travaillé sur le nucléaire pour le peuple allemand en avait eu l'impression à l'époque? Il semblerait que non et sans être pour nous tous pour l'armement.

    Jocelyn Beaudry, 14 Feb 2020
  • None

    Hubert Reeves est un intéllectuel qui impressionne.......de son point de répère en astrophysique il intègre un vaste panaroma de connaissance pour créer des informations de bon sens commun qui nous aident à mieux apprécier notre vaste milieu scientifique, culturelle et meme spirituel......parce que Hubert Reeves est si important l'ONF devrait à mon avis présenter ce film sur Hubert Reeves avec des sous-tires en Anglais parmi d'autres langues aussi....M. Reeves est d'une telle importance qu'il mérite un auditoire beaucoup plus nombreux que la population francophone met à sa disposition. Mais quand même....Bravo a L'ONF pour ce superbe film .....c'est un excellent tour d'horizon qui va certainement plaire à un très grand nombre de personnes.

    None, 22 Aug 2018
  • renaud02700

    quoi de plus beaux que d’écoute Hubert reeves , il me fais rêve , pour moi il est le plus grand homme de notre siècle

    renaud02700, 28 Aug 2016
  • Sequoia76

    Merci infiniment Monsieur Hubert Reeves. Vous êtes pour moi un Sequoia, un grand-papa, un savant qui ne veut qu'éduquer et protéger ses enfants. J'aimerais tellement vous rencontrer en personne un jour... J'en fais le souhait. Merci beaucoup pour votre collaboration.

    Sequoia76, 23 Mar 2013
  • Ornithorynque

    Un vieux pommier ne fait pas de vieilles pommes.

    Ornithorynque, 30 Nov 2011
  • echologique

    Excellent reportage sur Monsieur Hubert Reeves. A voir et à réfléchir, il faut en faire la promotion...Merci à O.N.F. de permettre sa diffusion. "la connaissance ne vaut que si elle est partagée par tous"

    echologique, 20 Jul 2011