Alain artiste-démolisseur

Alain artiste-démolisseur

| 26 min

Court métrage documentaire sur la récupération en tout genre. Des objets pour en faire autre chose, de la réalité pour en faire de la fiction, de la fiction pour en faire du documentaire. C'est un film sur l'abolition des frontières, sur la poésie et la liberté. Nous vivons dans un monde où les réalités sont multiples. Elles valent pour ce qu'on en fait. En les détournant de leur utilité première, en les recyclant dans la vie ou au cinéma, on recycle le quotidien lui-même. De ce regard neuf sur le réel naît la poésie.

Embed this code on your site

Video player width

by (( height )) Reset
Credits
  • participation
    Alain Dubreuil
  • research
    Manon Barbeau
  • script
    Manon Barbeau
  • director of photography
    Michel La Veaux
  • assistant to the director
    Françoise de La Cressonnière
    Louise Rochon
  • None
    Régis Painchaud
    Serge Duchesne
    Patrick Viegas
    Shelley Craig
    Élise Labbé
    Dany Delpy
    Josée Trudel
    Catherine Drolet
    Éric Michel
  • sound
    Richard Lavoie
  • picture editing
    France Pilon
  • sound design
    Claude Beaugrand
  • dialog editing
    Francine Poirier
  • text
    Marc Retailleau
    Manon Barbeau
    Pierre de Billy
  • narration
    Marc Retailleau
  • music - composition
    Lache Cercel
    Michael Dunn
  • music - interpretation
    Natalie Choquette
  • musician
    Lache Cercel
    Michael Dunn
    Sam Shoichet
    Don Ogilvie
  • sound effects creation
    Lise Wedlock
  • post-sync effects recording
    Geoffrey Mitchell
  • sound mixer
    Jean Paul Vialard
  • digital imaging
    Marco Dubé
  • online editing
    Denis Pilon
  • titles
    Service de postproduction image de l'ONF
  • technical coordination
    Richard Cliche
  • production director
    Colette Brodeur
  • producer's assistant
    Christiane Germain
  • direction
    Manon Barbeau

  • lacombe116

    Un beau film. Une cinéaste talentueuse nous invite à la rencontre d'un artiste, un vrai ! Il finance lui même ses projets, les réalisent sans plans, ni présentations… « J'veux pas passer ma vie à attendre... » Ainsi, il mènera grand train… Mais, comme Bozo dans son palais branlant, il devra quitter et son palais ses invités poudrés. Une belle rencontre.

    lacombe116, 29 Apr 2019